Arnaud Taurian, chargé de communication pour la Fédération vaudoise des entrepreneurs

Arnaud-Taurian.jpg

Arnaud Taurian a obtenu à l'UNIL un Bachelor ès lettres (histoire, histoire ancienne, géographie) puis un Master ès Lettres avec spécialisation (sciences de l'antiquité et géographie, avec spécialisation en métiers de l'archéologie et patrimoine historique).

Il est maintenant chargé de communication à la Fédération vaudoise des entrepreneurs.

En quoi consiste votre poste de chargé de communication?

En tant que chargé de communication à la  Fédération vaudoise des entrepreneurs , je définis et mets en œuvre des concepts de communication. Comme je travaille dans une petite équipe, j’ai la chance de toucher à beaucoup de domaines, comme les relations médias, la communication numérique, l’événementiel, la communication interne ou encore la communication marketing.

 

Mes principales activités sont :

  • la conception de supports de communication (plaquette d’entreprise, dépliants, flyers, etc.)
  • la création de contenus pour les médias (communiqués de presse, opinions et articles) ou pour nos moyens de communication numériques (sites internet, newsletter, réseaux sociaux, intranet)
  • la gestion de publications comme notre journal institutionnel, l’élaboration de prises de position sur des sujets politiques, etc.
  • l’organisation d’événements et de conférences. 

De plus, je collabore souvent avec des prestataires externes (graphistes, imprimeurs, agences digitales, traiteurs, etc.) et gère les appels d’offres pour les sélectionner.

Qu'avez-vous étudié en Lettres?

J’ai effectué un Bachelor en histoire, géographie et histoire ancienne, puis un Master en sciences de l’antiquité et géographie auquel j’ai ajouté le programme de spécialisation en «Métiers de l’archéologie et du patrimoine historique». 

 

En parallèle, j’ai eu l’occasion de réaliser un stage au Musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne (Palais de Rumine). Le stage a débouché sur un poste d’auxiliaire pour plusieurs mois. Je participais au travail de conservation par la saisie d’informations sur du matériel historique dans une base de données ou pour des tâches de restauration d’objets. 

Avez-vous eu des activités extra-universitaires pendant vos études?

Durant mes études, j’ai été enseignant-remplaçant à plusieurs reprises.

 

J’ai aussi été gardien d’exposition au Musée historique du Chablais, petit emploi qui a débouché sur un poste d’auxiliaire de recherche pour l’organisation d’une exposition. À plusieurs reprises, j’ai également participé à la Nuit des musées en tant qu’animateur au Musée romain de Lausanne-Vidy. 

 Enfin, j’ai travaillé régulièrement pour mon oncle, qui est vigneron. J’ai fait de la vente de vin, participé à la promotion du domaine et effectué des travaux viticoles.

Quelles ont été les étapes déterminantes de votre carrière?

Après l’obtention de mon Master, j’ai eu la chance de trouver rapidement un stage dans une agence de communication lausannoise: FTC communication. Durant une année j’ai pu développer de nombreuses compétences en suivant des projets importants sur une longue durée. 

 

Mon intérêt pour les questions politiques et mes bonnes connaissances du contexte socio-économique vaudois m’ont amené à proposer ma candidature pour un stage au  Centre patronal , qui était déjà client de l’agence où je travaillais. J’ai été pris pour un stage de six mois qui m’a permis de mieux comprendre les problématiques liées à l’économie, à la gestion d’entreprise et aux associations professionnelles. 

 

Peu avant la fin de ce stage, la Fédération vaudoise des entrepreneurs, qui est associée de l’agence dans laquelle j’avais fait mon premier stage, m’a contacté pour me proposer un entretien. J’ai été engagé et cela fait maintenant trois ans et demi que j’y travaille.

 

J’ai accompli plusieurs formations continues pendant ces expériences professionnelles : j’ai obtenu le Markom, j’ai suivi une formation en gestion de projet ainsi que des cours sur l’utilisation du système de gestion de contenu Wordpress, et j’ai obtenu un Diploma of Advanced Studies (DAS) en Management de la communication organisé par la HEG de Fribourg. Celui-ci m’a donné des connaissances méthodologiques solides pour définir et mettre en œuvre des concepts de communication.

Professionnellement, que vous ont apporté vos études?

Les études en Lettres m’ont apporté d’importantes compétences méthodologiques générales. Elles nous apprennent en effet à structurer une réflexion, à analyser un problème et à le resituer dans un contexte, à développer nos capacités rédactionnelles et oratoires, à construire un argumentaire, à structurer un discours, à synthétiser et vulgariser des sujets complexes, etc. 

 

En histoire, j’ai appris à prendre du recul face à des contextes complexes, à analyser rigoureusement des sources d’information et à mieux comprendre le présent à la lumière du passé. Je me suis plus particulièrement intéressé au domaine de l’histoire politique, où j’ai acquis des connaissances précieuses sur les idéologies et la rhétorique politique, ainsi que sur les contextes sociopolitiques vaudois, suisse et européen. 

 

En géographie, j’ai suivi des cours en urbanisme, en aménagement du territoire ou encore en développement durable, domaines qui se sont révélés très utiles dans le secteur où je travaille. 

Quels sont vos conseils pour bien commencer sa carrière?

Je donnerais d’abord trois conseils généraux:

  • Accumulez des expériences professionnelles durant vos études, si possible dans le domaine où vous envisagez de travailler plus tard. Vous pouvez aussi vous engager dans des associations, par exemple pour l’organisation d’événements, expérience utile pour un emploi dans la communication. 
  • Investissez-vous totalement dans vos jobs ou stages, faites preuve de curiosité et de motivation. Vos employeurs se souviendront ainsi positivement de votre engagement et vous recontacteront peut-être un jour pour un poste, ou vous recommanderont à d’autres employeurs.
  • Poursuivez vos efforts de formation. L’obtention d’un diplôme de Master ou de doctorat ne marque pas la fin de notre apprentissage. Visez continuellement l’acquisition de nouvelles compétences et connaissances afin de rendre votre profil professionnel plus attractif. 

Plus spécifiquement pour la communication, il est important de:

  • suivre l’actualité de son secteur et des technologies de l’information;
  • bien connaître le potentiel des nouveaux outils de la communication et être en mesure de les exploiter;
  • avoir un sens de l’organisation très rigoureux, qualité essentielle notamment pour l’événementiel;
  • bien comprendre le contexte idéologique dans lequel on travaille;
  • être flexible au niveau des horaires;
  • avoir une bonne capacité à gérer le stress et l’imprévu, à définir les priorités et à trouver rapidement des solutions pragmatiques dans les situations d’urgence ;

Débuter dans une agence de communication est particulièrement intéressant car on touche à tout en réalisant des projets pour des clients très différents.

Il est possible que cette personne ait changé d'emploi depuis la rédaction de ce portrait. Pour connaître son activité actuelle ou pour plus de détails sur son parcours professionnel, pensez à rechercher son profil sur LinkedIn ou d'autres réseaux sociaux professionnels!

Ce portrait a été adapté d'après la version originale réalisée par la Faculté des lettres.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35